Voyager avec un bébé sur Easyjet, ou « le grand déménagement »

Voyager avec un bébé sur Easyjet, ou « le grand déménagement »

Ce Week-End nous sommes allés dans la région de Bordeaux car nous étions conviés au mariage d’un de mes amis d’études. En passant nous sommes allés dire bonjour à mes cousins qui habitent également la région. BBSuisse était du voyage, et l’expédition s’est passée sans problèmes majeurs.

Je me suis dit que ça pourrait donner des idées à certaines de vous « dévoiler » comment nous nous sommes organisés.

étape 1: définition des besoins

Je parle des besoins en « gros » matériel de puériculture. Dans notre cas, nous avions besoin d’un siège auto, d’un lit parapluie, d’un matelas pour le lit parapluie.

En effet sur place nous avons emprunté une voiture. Si vous en louez une, vous pouvez louer le siège avec, mais si vous avez beaucoup de route à faire, cela peut être pas mal de prendre le votre car bébé y est habitué. Le week-end étant très chargé, elle devait faire ses siestes en voiture, et du coup avoir notre siège était un plus.

Le lit parapluie n’est pas indispensable si vous allez à l’hôtel où ils peuvent souvent vous en prêter un. Par contre, dans notre cas, chez mes cousins il n’y en avait pas, et pour la soirée du mariage, nous avons fait dormir la puce dans une chambre au dessus de la fête et il fallait là aussi fournir le lit, donc on y a pas coupé. Vu l’age de BBSuisse (20 mois ou presque), je recommande le matelas pour lit parapluie « de voyage ». Je pense que ça existe en version gonflable mais nous on n’avait que la version mousse. En fait je pense que si on peut il faudrait le prendre systématiquement. Dans notre hôtel le soir du mariage, ils avaient installé un lit parapluie avec un matelas mais le matelas était bien trop mou et au final j’ai mis le notre à la place car elle n’arrivait pas à s’installer correctement.

Nous n’avons pas emmené de poussette. J’avais emmené mon écharpe Lana de 3m70. Pour l’aéroport et la visite de Bordeaux le vendredi, j’ai mis BBSuisse en écharpe, soit en kangourou dos, soit en kangourou hanche. J’ai même réussi à la remettre sur mon dos dans l’avion avant de débarquer! L’avantage du kangourou dos c’est qu’il est rapidement défait (quand on doit passer les scanners il faut descendre le bébé). Pour le mariage, BBSuisse est restée presque sage pendant la cérémonie puis a gambadé dans le parc lors de l’apéritif. Pas besoin donc de poussette.

étape 2: les bagages autorisés

Il vous faut savoir qu’avec easyjet, si vous voyagez avec un bébé de moins de 2 ans, vous pouvez emmener avec vous gratuitement 2 objets de puériculture encombrants « indispensables » au voyage, à choisir parmi: une poussette, un landau, un siège auto, un lit parapluie. Ces objets voyagent en soute. Lors de l’enregistrement, ils sont étiquetés et mis avec les bagages spéciaux (sauf le lit parapluie qui est allé avec les bagages normaux).

Je vous mets la référence ici [lien mis à jour le 17 août 2011 suite au mise à jour des conditions de easyjet]. J’avais été bien inspirée d’imprimer cette page car quand nous sommes arrivés à l’aéroport de Bordeaux pour le voyage du retour, la miss m’a soutenu que je n’avais droit qu’à un seul objet. Mais en lui montrant la page imprimée, elle a changé de discours et m’a pris mon lit parapluie et mon siège auto sans broncher…

J’avais plié mon matelas de voyage en 4 et il rentrait comme ça dans un gros sac de voyage que nous avons mis en bagage en soute, avec dedans le stock de couches pour le weekend, les trousses de toilette, le babyphone…

J’avais retrouvé un grand sac en plastique transparent (l’emballage du matelas de BBSuisse en fait) qui était assez grand pour contenir le siège auto. J’ai donc mis le siège dans le sac, et attaché le tout avec des sangles qui servent normalement à entourer les valises pour être sur qu’elles ne s’ouvrent pas. Le siège est arrivé indemne. A Genève, ils l’ont apporté au comptoir des « bagages spéciaux » alors que le lit parapluie est arrivé avec les bagages normaux.

Il nous restait en cabine une petite valise taille « cabine » avec les choses essentielles, mon onbag, et mon écharpe de portage.

Dans mon onbag, j’ai transporté un biberon d’eau, un biberon de lait et une purée. Je les ai présentés séparément au passage du scanner, mais avec le bébé, cela passe sans soucis.

étape 3: le voyage

À bord BBSuisse devait être sur nos genoux pendant le décollage et l’atterrissage. Sur le vol du retour, nous avions 3 sièges donc BBSuisse s’est installée sur le siège du milieu pendant le vol. Nous avons demandé au steward de chauffer le biberon et la purée (au bain marie, cela prends un peu de temps donc il vaut mieux le leur demander assez rapidement).

Je n’ai pas testé le changement de couche à bord. Je l’avais fait dans l’aéroport avant d’embarquer. Il y a des tables à langer dans tous les toilettes de l’aéroport de Genève.

Au final tout s’est donc bien passé. Les vols étaient à l’heure, BBSuisse a été très sage dans l’avion, nos bagages ne se sont pas perdus et le lit parapluie et le siège auto ont survécu à la soute.

Et vous avez-vous expérimenté un voyage en avion avec bébé?

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu