Calendrier de grossesse chinois

Calendrier de grossesse chinois

De nos jours, il est possible de connaître le sexe d’un bébé grâce à une échographie réalisée à la 20e semaine de grossesse (donc au terme du 4e mois).  Cependant, les couples devaient autrefois attendre la naissance de l’enfant pour le connaître.  Certaines méthodes pour prédire le sexe d’un bébé ont été mises au point au fil des âges, quoique la majorité d’entre elles étaient davantage axées sur la superstition que sur la science, (nous y reviendront plus tard).  C’est le cas du calendrier chinois.

En quoi consiste le calendrier chinois ?

Basée sur l’astrologie chinoise et mis au point au 17e siècle (l’époque de la fondation de la dynastie Qing à laquelle il fut exclusivement réservé durant 3 siècles), le calendrier chinois est un calendrier lunaire censé prédire le sexe du bébé à naître en faisant correspondre, par un système de croisement, l’âge de la mère avec le mois de conception du bébé.  Par exemple, une femme de 25 ans qui conçoit un enfant en mai ou en août est censée avoir une fille alors qu’une femme de 32 ans qui conçoit un enfant durant les mêmes mois est censée avoir un garçon.

Toujours selon ce calendrier, certains âges sont davantage associés à la naissance d’une fille alors que d’autres sont davantage associés à la naissance d’un garçon.  Par exemple, si la mère a 18 ans, le calendrier chinois ne lui prédit la naissance d’une fille que si son enfant est conçu en janvier ou en mars alors que les 10 autres mois de l’année, elle concevra un garçon.  À l’inverse, si la mère a 21 ans, elle ne concevrait un garçon que si elle conçoit un enfant en janvier.

Le calendrier chinois n’établit pas de corrélation particulière entre la jeunesse d’une femme et ses chances de concevoir une fille ou un garçon.  Il n’y a donc pas plus de case roses ou bleues prévues pour les mères de 18 à 34 ans que pour les mères de 35 ans et plus.

Le spermatozoïde : seul déterminant du sexe du bébé

Dans les faits, le sexe du spermatozoïde qui féconde l’ovule est la seule et unique chose qui détermine le sexe d’un bébé puisqu’un ovule n’a pas de sexe.  Si le spermatozoïde qui féconde l’ovule est mâle, l’embryon conçu est masculin et s’il est féminin, l’embryon conçu est masculin.  Ni l’âge de la mère, ni le mois de conception n’ont donc la moindre influence sur le sexe du futur bébé.  En fait, quoiqu’elle fasse ou ne fasse pas, la mère ne joue aucun rôle dans le sexe de ses enfants.

Se souvenir de l’essentiel

Il y a toutes sortes de raisons qui peuvent pousser un couple à espérer la naissance d’un bébé d’un sexe plutôt que d’un autre.  Parfois, la préférence s’explique par des raisons médicales, parfois par des raisons culturelles (certaines cultures apportant davantage de valeur aux garçons qu’aux filles).  Toutefois, tous les enfants sont précieux et devraient être accueillis dans la vie avec le même amour.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu