Skip to content

Comment trouver efficacement une baby sitter?

Ma fille a 5 ans et demi et pourtant, nous n’avons encore jamais fait appel à une baby sitter… Pourquoi? Parce que à chaque fois que l’on a essayé d’en trouver une ça a été galère. Mais ça c’est fini. Maintenant j’ai découvert Ujobit.com et ma vie a changé!

Je vous fait un petit historique mais pour ceux qui sont pressés, vous pouvez aller directement à la fin de l’article lire mon avis sur Ujobit.

Pourquoi je n’arrive pas à trouver de babysitter?

Les babysitters se trouvent en général via vos voisins, votre concierge. Il y a toujours un ou une ado dans le quartier prêt à se faire de l’argent de poche. Mais si comme moi vous [cochez au choix selon votre situation]:

  • habitez un quartier hyper branché avec uniquement des jeunes couples à 1km à la ronde
  • habitez une maison paumée au fin fond de la campagne entourée de retraités
  • êtes trop timides pour parler à vos voisins
  • ne connaissez pas les lycées / collèges locaux

alors la tache devient bien difficile.

@Tagadiane

@Tagadiane

Il y a bien, en tout cas sur le canton de Vaud, le service de baby sitting de la Croix-rouge, avec lequel moyennant 50 chf on a une liste des babysitters de votre coin. L’avantage c’est que on a l’assurance que les babysitters aient suivi une formation.

J’ai testé cette liste. En pratique, aucune des filles n’avait de dispo sur mes créneaux horaires, ou était suffisamment âgée* à mon goût, ou habitait assez proche de nous. Et puis une centaine de noms pour toute une ville ca fait pas beaucoup quand même. [*tant que les baby sitters ont moins de 25 ans et que le cumul fait moins de 750 chf / an, il n’est pas nécessaire de payer l’AVS]

J’ai bien demandé à des copines elles aussi mamans, d’avoir le nom de leur babysitter ou de ses copines. Mais là encore on se confronte au problème de la distance…

Bref, on a fait sans…

Comment survivre sans babysitter?

Comment ai-je tenu 5 ans sans babysitter?

  • D’une part j’ai la chance d’avoir ma belle famille à seulement 2h de route. Donc on laisse les enfants là bas régulièrement sur un week end, et on profite des soirées en amoureux ces week-ends là.
  • Ensuite il y a les amies. Celles qui ont aussi des enfants. Et on fait de l’échange de bon procédés. Un coup elle vient baby sitter, et un coup c’est moi qui y vait. ça marche quand on est prêt à donner de son temps. Ca devient difficile quand on est surchargé par le travail, la vie de famille et tout.
  • Pendant un temps il y a eu l’ancienne nounou, celle qui gardait ma fille la journée avant qu’elle n’ait une place en crèche. Et qui venait de temps à autre la garder le soir. Mais qui depuis a évolué et ne fait plus de babysitting.

Mais bon voilà, le système D a ses limites, aussi j’ai voulu vraiment trouver une babysitter, pas seulement pour les sorties en soirée, mais aussi pour aller chercher les enfants à la crèche un soir où on sait que ni l’un ni l’autre n’arrivera à être de retour à 18h10.

Mon sauveur: Ujobit.

J’ai eu la chance de découvrir ce service il y a quelques mois. En effet le créateur du site m’avait contacté pour me parler de cette plateforme. Je me suis créé un compte, et je me suis dit que j’en parlerai quand je l’aurai testé.

L’occasion s’est présentée il y a quelques jours. En effet la crèche prend des vacances, mais nous pas, en tout cas pas 3 semaines de suite. Et il nous fallait trouver une solution pour garder les enfants au moins à temps partiel sur une semaine.

J’ai donc créé une annonce sur le site. L’interface est très simple et conviviale. Pas de fioritures, on va à l’essentiel.

On peut noter les jours / périodes de la journée où on a des besoins, un salaire horaire, et hop, c’est posté!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les personnes qui correspondent à vos demandes reçoivent une notification et sont libres de se proposer ou pas.

Et là c’est la magie d’internet et des jeunes: on reçoit des postulations dans l’heure!

Sur deux annonces différentes, j’ai reçu 9 postulations en 24h (suite à quoi j’ai fait mon choix).

Le gros plus, c’est que l’annonce n’est pas publique, contrairement à des sites comme alibis. Seules les personnes qui se sont inscrites sur le site et qui on mis les mêmes critères que ce que vous demandez reçoivent le descriptif. Personnellement je préfère.

Les personnes qui ont postulé s’affichent sous forme de trombinoscope. En général je préfère ceux qui mettent une photo. En passant la souris dessus on voit un petit descriptif de la personne (genre lettre de motivation) et un lien vers son CV (une marque de motivation selon moi).

Ensuite on choisit la personne qui nous convient le mieux, on la contacte, « et voilà »!

J’ai été bluffée par la réactivité des personnes qui ont postulé, et je trouve vraiment ça très pratique.

Je ne peux donc que vous recommander cette plateforme (non l’article n’est pas sponsorisé, et le propriétaire du site ne sait pas que je suis en train d’écrire cet article), et j’espère que des jeunes vont s’inscrire dans de nombreuses régions pour que le plus de monde possible puisse profiter de cette opportunité.

En aviez vous déjà entendu parlé? Quelles sont vos recettes pour trouver une babysitter? Quels sont selon vous les critères pour choisir sa baby sitter? Partagez vos trucs en commentaires!

PS: quelques aspects juridiques et légaux sur l’emploi d’une baby sitter seront couvert dans un prochain article.

P.S.S: Merci à Tagadiane et son super blog pour l’autorisation d’utiliser son dessin comme illustration de l’article!

Ces articles pourraient vous intéresser :

Quelle solution de garde pour mon bébé à Lausanne?
Vacances d'été et fermeture des crèches, bonjour la galère!
Passionnée par tous les aspects entourant la maternité, et ravie de pouvoir partager mon expérience, je vous propose mes services de Baby Planner et Consultante en Maternité. Découvrez mon !