Skip to content

Un cuiseur mixeur? Pourquoi et comment l’utiliser?

Je rebondis sur un article (pas très étayé)  paru dans le Matin (Purée! Il me faut un robot | LeMatin.ch) pour aborder le sujet du cuiseur-mixeur pour bébé.

Je connais peu de mamans qui ont su/pu résister à la pression extérieure (amis, famille, publicité…), et moi non plus je n’ai pas résisté! Mais comme je n’aime pas faire comme tout le monde et que j’aime bien tester les nouveautés, j’ai choisi le modèle de chez Avent, au lieu de celui de Béaba.

Avant de revenir sur l’utilité / la futilité de cet achat, je vais quand même décrire la bête…

Le cuiseur / mixeur, présentation

L’engin en question est donc le robot cuiseur vapeur mixeur de chez Avent (non je ne suis pas sponsorisée!). Je l’ai trouvé chez Autour de Bébé pour 220 chf (heureusement j’avais un bon de rabais…). C’est un produit qui, quand je l’ai acheté, avait moins d’un an, donc peu d’avis sur le net, et aucun modèle d’occasion sur ricardo ou anibis.

Le mixeur saveur de chez Avent

Comme tout cuiseur / mixeur pour bébé, il permet de cuire à la vapeur à peu près n’importe quoi (légumes, viandes, poissons, fruits – mais pas les pâtes ni le riz) et de le mixer, dans un appareil compact, facile et rapide à utiliser et entretenir. Les purées concoctées doivent pouvoir être fines pour les débuts, puis permettre des petits morceaux pour plus tard.

Le mien, je l’aime parce que:

  • on n’a pas de manipulations à faire: on met les légumes dedans, ça cuit, on retourne, on mixe, on sert et hop!
  • la contenance permet de faire 2 grosses portions de purées, une pour aujourd’hui et une pour demain
  • il se lave facilement au lave-vaisselle et se range tout petit
  • son verre gradué en équivalence millilitres / minutes qui se range dans le mixeur
  • il fait des purées vraiment lisses pour les débuts
  • il fait un bip quand il a fini
  • il n’a pas de BPA

Je l’aime moins quand:

  • pour une raison inconnue il a décidé de fuir au moment du retournement
  • il a fallu passer à la caisse (cher quand même)
  • la purée ne glisse pas toute seule et qu’il faut se démener avec la spatule pour récupérer le fond (inconvénient de la grande contenance)
  • il fait du bruit lors du mixage (heureusement rapide)

Globalement, on en est donc très satisfaits, sachant que le bruit est un point commun à n’importe quel mixeur. Je n’ai pas testé le concurrent Babycook, donc je ne peux pas comparer. Son avantage est certainement qu’il est moins cher (189 chf environ), et qu’on peut le trouver facilement d’occasion. Toutefois seuls les modèles à partir de 2010 sont sans BPA. Il possède toute une armée d’accessoires plus ou moins utiles, dont en tout cas personnellement je ne vois pas l’utilité.

Babycook de Béaba

Le cuiseur / mixeur, son utilisation au fil du temps

Maintenant, force est de constater que 10 mois plus tard – nous avons commencé à la diversification à 6 mois, et bbsuisse en a maintenant 16 – on l’utilise vraiment rarement. En pratique voilà à peu près le compte rendu de son utilisation:

  • de 6 à 7 mois: utilisation 2 fois par semaines pour faire 500 gr de purée, que l’on congelait en portions de 150 gr, à raison d’un repas solide par jour
  • de 7 à 9 mois: utilisation tous les 2 jours, 1 fois pour le salé, une fois pour le sucré (comprendre fruits…). Un matin sur deux donc pour cuire 500 gr de purée de légumes / viande pour faire 2 repas de midi, et une après-midi sur 2 pour faire une compote de fruits ( à répartir sur 2 jours aussi)
  • de 9 mois à 1 an: On a arrêté de cuire les fruits, donc utilisation uniquement pour les repas de midi, 1 jour sur 2 en conservant la moitié pour le lendemain. Repas de moins en moins mixés
  • de 1 an à 14 mois: Introduction d’un vrai dîner (souper pour les Suisses), sous forme de purée / soupe, préparée avec le cuiseur/mixeur 1 jour sur 2 en conservant la moitié pour le lendemain. Par contre, pour le midi, bb suisse mange comme nous, mais surtout, ne veux pas du tout manger différemment de nous! Donc exit la purée pour bébé à midi.
  • dès 14 mois: Le dîner/souper se compose le plus souvent de petites pâtes, purée de pommes de terre traditionnelle, de quinoa, de risotto, accompagné de légumes cuisinés comme pour nous, en morceaux. On utilise quelquefois le cuiseur/mixeur pour cuire ses légumes si on n’en a pas prévu pour nous au dîner. Le soir elle continue de dîner avant nous car elle se couche tôt (et pas nous…). Résultat, on l’utilise 1 fois par semaine en gros.

Le cuiseur / mixeur, les alternatives

On constate donc que pour nous, on l’a vraiment utilisé 6 mois, après, on l’utilise car on l’a, mais on pourrait faire autrement. Personnellement, je continue à penser que c’est utile, au sens où ça nous facilite la vie:

  • c’est nettement moins lourd et encombrant que ma cocotte minute (qui est pourtant le petit modèle de 4,5L),
  • ça cuit plus vite qu’avec ma cocotte,
  • ça ne gicle pas partout quand je mixe contrairement à mon mixeur plongeant à soupe,
  • ça prend moins de place dans la machine à laver que ladite cocotte + le mixeur plongeant.

Je conçoit que si on a des jumeaux, c’est peut-être pas l’idéal, car on ne peut pas cuire des énormes portions, et en tout cas, passé 7 mois, c’est 2 portions au maximum, donc si c’est des jumeaux, on est obligé de tout refaire tous les jours…

Je n’ai pas été confrontée à la situation « j’ai deux enfants d’âges différents », mais je suppose qu’à ce moment là, le grand mange comme nous (vu que la mienne mange comme moi maintenant), et qu’il faut bien préparer quelque chose de spécifique pour le plus petit. Donc la nécessité de faire des « énormes portions » pour pouvoir faire des réserves au congélateur, ne me semble pas un besoin impératif. Mais voilà, ce n’est que mon avis…

Reste que c’est un budget non négligeable. Le mieux, pour le rentabiliser, c’est de faire plusieurs enfants (à la suite, sinon ça ne marche pas… 😉 ), et sinon d’en acheter un d’occasion (auquel cas il y a plus de possibilité avec le Béaba, quoi que j’ai vu un Avent avant-hier sur Anibis).

Et parmi vous, qui a succombé?

Ces articles pourraient vous intéresser :

Gadget interessant: le babydam
Comment choisir les vêtements de bébés ou la jungle des tailles
2 ans de Bugaboo Caméléon plus tard
Passionnée par tous les aspects entourant la maternité, et ravie de pouvoir partager mon expérience, je vous propose mes services de Baby Planner et Consultante en Maternité. Découvrez mon !
3 commentaires
  1. Un article très complet sur la question dis donc !
    Effectivement, ça servira pas très longtemps cet appareil mais multiplié par le nombre d’enfants pour qui on l’utilisera, ça reste correct (puis revente). Et puis moi aussi, tout sauf sortir et nettoyer ma cocotte-minute pour un peu de purée !

    mai 19, 2011
    • Merci! Il faut dire que comme j’ai écrit l’article après la période où je m’en servais tout le temps, ça m’a permis de constater les limites d’utilisation d’un cuiseur-mixeur en général.
      Comme toi, je trouve que ça vaut quand même la peine et qu’on peut le rentabiliser facilement!
      Il faudrait que je rajoute un lien vers ton article qui présente justement un autre modèle (J’en ai marre de cette dictature du babycook!)

      mai 24, 2011
  2. Céline #

    J’ai craqué pour le Babycook pour bébé1, avec l’excuse des vacances à venir… Mais le prix est rédhibitoire pour accessoire utilisable env. 8 mois!
    La solution, internet et les sites « d’enchères », j’en ai trouvé un pour le tiers du prix catalogue (sans aucun accessoire), il a déjà bien vécu, j’espère juste qu’il tienne encore 6 mois pour bébé2!!!
    Le gros avantage pour les parents « voyageurs » et/ou « campeurs », c’est qu’il suffit d’une simple prise électrique pour l’utiliser (pensez à l’adaptateur pour l’étranger)!

    décembre 12, 2012

Les commentaires sont fermés.