Début de la grossesse : les changements du corps

Début de la grossesse : les changements du corps

Lors d’une grossesse, le corps d’une femme subit plus ou moins rapidement plusieurs changements pour mieux s’adapter à la présence et à la croissance du fœtus.  Certains de ces changements apparaissent dès le début de la grossesse.

Des changements dans l’apparence de la poitrine

Sous l’effet des changements hormonaux qui s’opèrent dans le corps d’une femme enceinte, les glandes mammaires reprennent leur développement pour se préparer à nourri le bébé.  C’est pourquoi les seins prennent de l’ampleur et les mamelons, de même que les aréoles, s’élargissent et durcissent.  Ces changements peuvent être un peu douloureux (comme c’est le cas chez les adolescentes dont les glandes mammaires commencent à se développer).

Il est important que vos soutiens-gorges soient bien adaptés à votre nouvelle morphologie, de jour comme de nuit, afin de limiter les désagréments.  De plus, les armatures peuvent être source d’inconfort durant cette période.

Les nausées

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce ne sont pas toutes les femmes qui souffrent de nausées durant leur grossesse mais ces dernières touchent tout de même une femme enceinte sur deux, à divers degrés.  On ne connait pas encore parfaitement l’origine de ce mécanisme mais on pense qu’il pourrait être dû à l’action de certaines hormones comme l’hormone chorionique gonadotropique (HCG) aussi appelée « hormone de grossesse« .

Ayant souvent lieu le matin et fréquemment déclenchées par les odeurs (notamment les odeurs de nourriture), les nausées de grossesse peuvent durer entre quelques semaines à quelques mois.  On peut les atténuer avec certains aliments comme du gingembre ou des crackers nature tout simple.  On peut également tenter de prévenir toute odeur désagréable en maintenant certaines zones problématiques (comme le frigo, la poubelle et la salle de bain) dans un état de propreté impeccable.  N’hésitez pas à mettre à contribution les autres membres de la maison !

Dans le pire cas, la femme enceinte souffrant de nausées ne parvient tout simplement pas à garder les aliments solides ou les liquides suffisamment longtemps dans son estomac pour que la digestion soit possible et elle se met à perdre du poids.  Il est important de ne pas attendre d’en arriver là avant de consulter votre médecin afin qu’il vous prescrive un traitement.    

Une digestion plus lente  

L’hormone de grossesse affecte la vitesse de digestion.  C’est pourquoi il est préférable d’éviter les repas très riches en gras (plus difficiles à digérer).  De plus, il peut être intéressant de prendre plusieurs petits repas légers et collations tout au long de vos journées plutôt que trois repas plus copieux.  Cela pourrait même être avantageux si vous souffrez de nausées.     

Une grande fatigue

Toutes les femmes produisent de la progestérone mais lorsqu’elles sont enceintes, leur taux de progestérone augmente de façon significative et lorsque le placenta est formé, il se met à en sécréter aussi.  La progestérone ayant un effet sédatif, il n’est pas surprenant que les femmes enceintes aient des excès de fatigue si fréquents en début de grossesse même lorsqu’elles ont bien dormi.  C’est tout à fait normal, n’hésitez donc pas à faire une sieste quand l’envie vous en prend dès que vous le pouvez.

Des envies d’uriner plus fréquentes

Au début de la grossesse, l’utérus augmente de volume et comprime la vessie, ce qui augmente la fréquence des envies d’uriner durant le premier trimestre.  Toutefois, ce phénomène s’atténue au second trimestre grâce à la migration de l’utérus vers le haut de l’abdomen.

Laisser un commentaire

Fermer le menu