Skip to content

La fin du casse-tête de la prise en charge de la grossesse

Voilà une nouvelle qui va nous simplifier la vie!

Depuis le 1er janvier 2014, la prise en charge de la grossesse par la LaMal a évolué!

Auparavant, il fallait distinguer les contrôles de routine de la grossesse qui étaient pris en charge sans franchise et sans quote part, des contrôles « non physiologiques » de la grossesse qui passaient en catégorie « maladie », et donc soumis à franchise et quote part.

Quel suivi médical pour votre grossesse?

Depuis le 1er janvier, tous les frais engendrés à partir de la 13ème semaine de la grossesse (13 SG, donc 15 SA) seront entièrement pris en charge. Plus de casse-tête donc!

Les frais avant la 13ème semaine (ou 15 SA) restent traités comme avant: soit il s’agit des contrôles normaux de la grossesse: rendez vous des 12 SA avec échographie et analyse, et c’est pris en charge, soit c’est autre chose et ça passe sous maladie.

Conséquence pratique:

  • Pleins d’économies pour les futurs parents,
  • Le vaccin de la grippe et l’acte de vaccination est maintenant remboursé pendant la grossesse,
  • il n’est plus intéressant de passer sa franchise à 300 chf quand on prévoit une grossesse,
  • moins de temps passé à éplucher les décomptes de maladie…

D’autres infos ici.

Passionnée par tous les aspects entourant la maternité, et ravie de pouvoir partager mon expérience, je vous propose mes services de Baby Planner et Consultante en Maternité. Découvrez mon !
3 commentaires
  1. Wandebrouk #

    Bonjour,

    J’ai une question en ce qui concerne le suivi de grossesse. Est-on obligé de se faire suivre médicalement d’un point de vue légal ? Suis-je obligée de faire certains contrôles obligatoires ? Je ne suis pas encore enceinte, mais nous souhaitons agrandir notre famille …

    décembre 12, 2015
    • Bonjour, c’est une question intéressante. En Suisse je n’ai jamais vu aucun texte de loi qui précise que certains examens sont obligatoires. Les seuls points qui sont traités concernent le remboursement des examens. Je sais par contre qu’aucun examen du suivi de grossesse n’est légalement obligatoire. Ils sont simplement fortement recommandés (en général par le gynécologue pour qu’il puisse se décharger de toute responsabilité en cas de problème). Compte tenu que l’on peut donc avoir un suivi « à sa convenance » moyennant accepter les risques qui pourraient y être liés, je ne vois pas l’intérêt de n’avoir aucun suivi du tout.

      décembre 15, 2015
  2. Friederich #

    Bonjour Florence,
    Et si, pour une femme donnée, le suivi « à sa convenance » était justement l’absence de suivi ? Lui refusez-vous ce choix personnel ? Pensez-vous qu’elle devrait quand même faire un tout petit suivi (dont elle ne veut pas), par exemple juste pour rassurer son gynécologue inquiet pour sa responsabilité… ? Les femmes enceintes ont le choix.
    Wandebrouk,
    En Suisse, vous êtes libre de faire vos choix… Le problème est que nombreux sont ceux qui, pour différentes raisons, s’acharnent à vous faire croire le contraire. Ou du moins cherchent à vous faire peur.
    Vous verrez, une grossesse où l’on fait ses propres choix (et où on les assume !), c’est le top !

    août 27, 2016

Les commentaires sont fermés.