Skip to content

Vacances d’été et fermeture des crèches, bonjour la galère!

Juillet et Août sont les mois traditionnels des vacances, les écoles sont fermées, les administrations sont fermées, et… les crèches sont fermées! Ô joie pour nous autres parents salariés qui n’avons que 4 semaines de vacances par an. Quelle prise de tête surtout pour concilier travail et période de fermeture. Voici donc comment chez nous on a géré cette « crise estivale »…

5 semaines de vacances pour le réseau L…

BbSuisse n’a pas la chance d’être à la super crèche de Phillip Morris (Pom’d’Happy, quel joli jeu de mot!) qui elle n’est jamais fermée.

Non BbSuisse est dans une crèche subventionnée par la ville de Lausanne, faisant partie du réseau L. Bien qu’elle soit en grande partie financée par une entreprise (la fondation Alpiq), ce qui permet aux employés d’Alpiq d’avoir un quotat de place (50%) qui leur sont réservées, la crèche suit les directives du réseau L.

fermeture creche vacances scolaires

BB profite de son dernier jour à la crèche…

Jusqu’à présent la crèche était fermée 4 semaines par an: 1 semaine entre Noël et jour de l’an, et 3 semaines consécutives en été. Nous avons reçu un courrier la semaine dernière que désormais, à ces 4 semaines s’ajouterait une 5ème semaine de fermeture après le dimanche de Pâques… Ceci a donc relancé la réflexion sur notre organisation pour ces périodes « sans moyen de garde ».

La solution grand parents + travail flexible

Heureusement nous avons des parents coopératifs et pas trop lointains (ou presque). Cette année pour les vacances d’été nous avons fait ainsi:

  • 1 semaine complète chez Belle-Maman. Semaine pendant laquelle j’ai travaillé à 100% au lieu de mes 60% habituels (l’avantage d’avoir un horaire de travail flexible. Ce que me permet de récupérer 2 jours de congés…
  • 1 semaine de congés pour nous, où nous nous avons emmené BbSuisse en vacances.
  • 1 semaine où Monsieur travaille, et ou JE reste à la maison pour m’occuper de BbSuisse. Ce qui me coûte donc 3 jours de congés.

Bilan des courses: 3 semaines de crises nous coûtent simplement une semaine de vacances en haute saison (non vous croyiez vraiment qu’il n’y avait que les parents d’enfants scolarisés qui devaient prendre leur vacances en même temps que tout le monde?), 1 jour de congé pour moi et 1 semaine sportive pour Belle-Maman.

Il faut déjà penser à la fermeture à Pâques

Pour la prochaine fermeture de Pâques, on espère pouvoir confier Bb à ma maman, mais la logistique va être nettement plus ardue car ils habitent à 600km de Lausanne, et il n’y a pas vraiment de trajets directs:

  • en voiture, direct, mais 6h de route sans compter les pauses
  • en train: 5h30 de train avec 2 changements
  • en avion: l’aéroport le plus proche de chez eux desservi par Genève est 2h de voiture de chez eux.

Bref, on a pas encore trouvé la solution idéale pour « déposer » BbSuisse là-bas… Mais il faudra qu’on trouve d’ici là…

Quelles autres solutions?

Et encore on doit s’avouer chanceux car ici les grands-mères sont soit déjà à la retraite, soit enseignante (donc vacances scolaires), donc disponibles aux moments cruciaux… On en est donc pas encore à devoir prendre des semaines de vacances en décalées pour pouvoir couvrir la période…

De plus, mon temps partiel « flexible » joue encore en notre faveur puisque je peux « récupérer » des jours ici et là. D’ailleurs pour ceux qui sont à temps partiel, une option pour récupérer desjours peut aussi être de mettre votre enfant à la crèche pour des jours de « dépannage ». Il y a des périodes creuses dans les crèches (début juillet par exemple, février, octobre… bref, ciblez les vacances scolaires), et vous pourvez demander à la crèche de garder votre enfant quelques jours de plus. Ce qui peut vous permettre de récupérer des jours. Bon plan donc si vous avez un horaire flexible ou au moins un temps partiel.

Pour les parents à 100%, franchement de dis chapeau parce que je vois pas comment ils peuvent gérer tout ça, surtout si ils n’ont que 4 semaines de vacances, et pas de famille coopérative… Sinon il faut tabler sur des jeunes étudiants en vacances prêts à venir vous dépanner.

Et vous, avez-vous de meilleures solutions??

Ces articles pourraient vous intéresser :

Continuer à allaiter avec la reprise du travail? Oui c'est possible!
Mes randonnées avec un grand bébé en écharpe
Comment trouver efficacement une baby sitter?
Passionnée par tous les aspects entourant la maternité, et ravie de pouvoir partager mon expérience, je vous propose mes services de Baby Planner et Consultante en Maternité. Découvrez mon !
1 commentaire
  1. astucesbebe #

    C’est vrai que c’est pas évident quand les crèches ferment mais bon, une chance qu’il y a les vacances. Consultez mon blog si vous avez un moment, vous trouverez plusieurs articles très utiles sur les bébés.

    septembre 1, 2011

Les commentaires sont fermés.