Skip to content

Coudre un « sac à main » adapté au portage: le Onbag « fait maison »

Il y a quelques semaines, je lisais un article de Madame « au porte bonheur » concernant la difficulté de trouver un sac « à main » adapté quand on porte bébé. En parallèle, presque au même moment, une discussion intéressante avait lieu sur le forum suisse où je me ballade souvent sur le même sujet. Une « forumeuse » parle du Onbag, et de son patron.
C’est la première fois que j’entends parler de cette chose.

Kesaco le Onbag?

Le Onbag est l' »invention » d’une maman anglaise confrontée au même problème que nous: comment porter son sac quand on a déjà les épaules occupées par notre porte bébé (que ce soit une écharpe, un manduca ou même un porte bébé type babybjorn)?
Cette maman a donc eu l’idée de se coudre un sac tout souple, avec en lieu et place d’une bandoulière, 2 grands pans de tissus, qui permettent d’attacher le sac de diverses manières. En plus, la largeur des pans fait que si ils passent sur le bébé, le poids est bien réparti et ne risque pas de le blesser. Les pans étant en tissu, on peut aussi les faire passer sur le torse ou dans le cou, et bébé pourra tout de même poser sa tête dessus. 2 anneaux souples en bas du sac permettent de le transformer en sac à dos et en tout cas de multiplier les façons de le porter.
Le nom « Onbag » est inspiré du porte-bébé préformé japonais « onbuhino » qui consiste en un rectangle de tissu avec deux anneaux dans le bas et deux sangles dans le haut. Il se porte comme un sac à dos en faisant passer les sangles dans les anneaux puis les ramenant sur le ventre.
Forte de son succès, elle a commercialisé son sac, sous le nom de « Onbag ».
Une super idée donc, d’autant plus qu’elle nous livre son patron et tutoriel (en anglais) pour le faire nous-même.

Couture du Onbag, étape 1: définition des besoins et état de l’art

Après avoir appris l’existence du fameux Onbag, j’ai procédé à une étape de recherche, des mamans en avaient-elles déjà cousus ? Est ce que c’est facile? Quel type de tissus (ici suédois)? Est ce que c’est vraiment pratique?
Je suis tombée sur plusieurs blog intéressants et assez critiques, ce qui m’a permis de modifier déjà légèrement le patron d’origine.
Je vous conseille notamment le blog de Kat & Cie qui donne un bel exemple. J’ai entre autres adopté sa technique du sac retourné pour l’assemblage (pas le plus simple à mon avis, si j’en refais un je testerai la technique du biais pour l’assemblage). Elle a aussi ajouté des attaches clefs qu’elle a trouvé sur ce tuto.
Je n’avais pas forcément envie de reprendre le patron du Onbag tel quel, par exemple les poches sur les cotés ne m’intéressaient pas trop, et puis je voulais un sac un peu moins grand, bref, j’ai customisé en m’inspirant aussi des blogs cités plus haut…
Ce que je voulais était:

  • que je puisse y mettre un de mes tapis à langer (léger et compact)
  • une poche extérieure directement accessible et fermée avec un zip pour le porte feuille et le téléphone
  • des attaches pour la lolette et les clefs comme dans le blog flamand
  • une autre poche plate pour glisser au choix, des lingettes, ou des feuilles.

J’ai donc retenu une dimension finale de 35cm (largeur du onbag original) par 25cm (hauteur pour mon tapis à langer), et des bretelles de 16cm de large (sur retour d’expérience du blog de Kat &Cie).
J’ai prévu une poche zippée sur l’arrière avec un zip de 20cm, une poche sur l’avant (recouverte par le rabat) assez grande pour y mettre une feuille A4 pliée (20cm par 16 cm), une poche plaquée dans le sac pour le tapis à langer, 3 « attaches-clefs » à scratch et 2 « élastiques à bouteilles » à l’intérieur.

Pour celles qui ne sont pas branchées couture, vous pouvez directement passer à l’étape 7!

Vous êtes libres d’utiliser ce tuto pour faire votre propre Onbag. Conformément au souhait de la créatrice du Onbag, vous ne pouvez pas en faire pour en vendre. Si vous ré-utilisez le même tuto que celui que je propose (customisation du onbag, matériel, dimensions, poches et accessoires), merci de faire un retour vers cet article.

Couture du Onbag, étape 2: achat du matériel

D’après le site du Onbag, il faut 2 tissus, un plutôt épais, style jean, pour l’extérieur, et un plus fin mais tout de même résistant, pour la doublure. Ces deux tissus doivent être d’un seul morceau pour les lanières, qui font 3m! Cela fait beaucoup de chutes de tissu pour un petit sac… Suivant les conseils que j’ai pu lire sur les blogs cités précédemment, j’ai choisi de prendre plutôt 2m de tissu, et de faire les lanières en 2 morceaux (j’explique plus loin la technique). Un bon coton coute facilement 20chf le mètre, fois 4, 80chf, pas trop rentable… J’ai donc été (comme d’autres) faire une razzia chez le géant suédois (agréablement accompagnée de Madame « au porte bonheur »). On y trouve des toiles de coton « d’ameublement » assez épaisses et parfaites pour ce genre d’ouvrage.
J’ai opté pour l’option « flashy »: un extérieur à motif dans les verts, accompagné d’une doublure unie dans un vert assorti.J’en ai eu pour 30chf, ce qui reste raisonnable.
Rendez-vous ensuite chez ModeSA à Lausanne pour y acheter la mercerie manquante:

  • une bobine de fil polyester vert assorti
  • 20cm de scratch de 5cm pour les velcros du rabat
  • 10 cm de scratch de 2cm pour les « attaches-clefs »
  • un zip de 20cm vert pour la poche extérieure
  • de l’entoilage (pour renforcer les poches invisibles – voir plus loin)
  • du thermocollant pour les poches invisibles (j’en avais déjà donc je n’en ai pas racheté)

Au final, environ 20chf de mercerie.

Couture du Onbag, étape 3: Découpage des pièces

Voilà ce que j’ai coupé comme pièces (il faut ajouter 1cm de marge de couture autour):

  • lanières: 2 fois 16cm x 182 cm toile + idem doublure
  • dos et rabat: 66 cm x 35 cm toile + idem doublure. Après coup, je pense que 60 cm x 35 cm serait un peu mieux.
  • avant: 25 cm x 35 cm toile + idem doublure
  • anneaux: 2 fois 25 cm x10 cm en toile (pas de marges à prendre)
  • séparation pour le tapis à langer: 35 cm x 44 cm
  • poche invisible face: 24 cm x 18 cm toile + doublure (pas de marges à prendre)
  • poche invisible arrière: 2 fois 26 cm x 20 cm doublure (pas de marges à prendre)
  • attaches clefs: 3 fois 18 cm x 4 cm (pas de marges à prendre)
  • élastiques pour bouteille d’eau : 2 fois 25 cm x 10 cm doublure (pas de marges à prendre) + 2 élastiques de 10 cm.

Et en photo ça donne ça:

Les pièces découpées

Couture du Onbag, étape 4: préparation des attaches et poches

Donc tout d’abord j’ai préparé les « anneaux », les « élastiques pour bouteille d’eau » et les « attaches clefs ». Il suffit de plier le tissu comme si c’était du biais et coudre sur l’extérieur. Voilà ce que ça donne:

les anneaux

attaches-clefs

attaches clefs

les portes clefs et lolette

Pour les poches, j’ai utilisé le tuto de petit citron pour les poches zippées. Pour la poche avant, j’ai fait exactement pareil, sauf que je n’ai pas mis de zip, ce qui oblige à faire le fond de la poche dans le même tissu que l’extérieur puisqu’il est visible.

On place ensuite des scratchs sur l’avant. Chacun ses préférences. J’en ai mis 2 de 10 cm verticaux sur les bords. Ils sont décalés pour ne pas gâcher le motif.

Poche zippée dos

poche qui sera sous le rabat avant

Couture du Onbag, étape 5: préparation des lanières

Pour transformer mes deux lanières en une seule bien solide qui fait également office de fond de sac, j’ai fixé mes deux bouts de tissus ensembles.

  1. faire un ourlet au bout d’une des lanières
  2. poser l’autre lanière par dessus, endroit contre envers et bien les aligner. Elles doivent se superposer sur 36 cm
  3. Faire une couture (de préférence sur l’endroit) à 1 cm du bord de la lanière non ourlée
  4. Faire une couture à ras de l’ourlet de la lanière ourlée (sur l’endroit de préférence).

1. ourlet de la lanière

2. et 3. Superposition des lanières

4. fixation des lanières

Normalement les deux coutures sont distantes de 35 cm, ce qui est la largeur du sac. C’est plus joli car ça se retrouve aux angles du sac du coup.

Ensuite il faut placer les anneaux, sur l’endroit des lanières. Je les ai placés à 2 cm des coutures précédentes. J’ai cousu à 0,5 cm du bord de la lanière.

Fixation des anneaux et début assemblage

Couture du Onbag, étape 6: assemblage

Bon là, il s’agit d’assembler d’une part toutes les pièces de la doublure, et d’autre part, toutes celles de l’extérieur. Il faut penser à laisser 10 cm non cousus dans la doublure pour retourner le sac. Rien de sorcier, mais ça demande de la patience!

Ensuite, on enfile l’un dans l’autre (comme expliqué dans le blog de Kat cité plus haut), et on fixe donc envers contre envers la doublure et l’extérieur au niveau des lanières, le long du rabat et en haut de l’avant. J’ai fini les lanières en pointes.

On retourne l’ensemble, on surpique…

Il ne reste plus qu’à placer les scratchs sur le rabat. Je les ai volontairement placés à la fin pour qu’ils soient fixés sur la doublure ET l’extérieur. J’ai peur que sinon ça déchire la doublure…

Couture du Onbag, étape 7: le résultat

Et voilà!

Mon onbag porté!

J’ai pu le tester hier pour une ballade au bord du lac + trajet en bus avec bbsuisse portée en kangourou dos. Je l’avais placé sous ses fesses et fait passé les lanières en bandoulières. C’était parfait. Assez grand pour mettre tout ce que je voulais, et le sac en lui même est léger.

Bien sur c’est un sac très souple, exprès pour s’adapter au portage, donc c’est normal qu’il aie l’air un peu sans formes. La longueur des lanières est bien (1m20 chacunes).

En pratique, je positionne le sac puis je fait le noeud. Je n’ai donc pas besoin de me contorsionner pour le passer par dessus nos deux têtes, et ça c’est vraiment pratique!

Comme promis j’ajoute deux photos où je le porte « sous les fesses » de bébé porté en écharpe (kangourou dos avec ma Lana Harmonie de 3,6 m).

Mon onbag avec bébé porté en écharpe

Mon Onbag avec bébé porté en écharpe de dos

dedans

ouvert

devant

derrière (on voit les anneaux)

Contrat Creative Commons
Le contenu de cet article créé par MamanSuisse est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale 3.0 Unported.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Couture d'un second Onbag
Passionnée par tous les aspects entourant la maternité, et ravie de pouvoir partager mon expérience, je vous propose mes services de Baby Planner et Consultante en Maternité. Découvrez mon !
21 commentaires
  1. Cécile Girardin #

    Cool !!! Bon si avec ça j’arrive pas à faire le mien je débarque chez toi mdr ! Non sérieusement ça va faire bientôt 1 an que j’ai vu ce sac et que je bave d’envie sur les photos de la créatrice ;-). Merci de l’avoir fait et de partager avec nous !

    mars 30, 2011
    • Avec ta super machine ça devrait aller tout seul! On trouve vraiment des supers idées de déco sur la blogosphère. Ici j’ai opté pour un look résolument flashy, mais on peut faire plus classe 🙂

      mars 30, 2011
  2. Bon tu sais ce que j’en pense… il est MAGNIFIQUE. et j’adore tous les petits détails pratiques, genre attaches clés, compartiment pour bouteille, etc…
    Quant à la couleur, ben quoi? c’est bientôt l’été non?
    Par contre suis pas sûre d’y arriver toute seule (même quand ma machine sera sortie du placard).
    Tu penserais pas des fois à mettre sur pied un après-midi atelier couture???
    j’dis ça, j’dis rien… ;o)

    mars 31, 2011
    • Merci Mamalynn 🙂
      Promis si tu te lances je viens t’aider! On laisse les filles aux hommes (un samedi par exemple), et hop couture!!
      Le plus dur c’est de loin l’assemblage, le reste ça va. Pour les poches « invisibles », c’était la première fois que j’en faisais. Il faut dire que le tuto de petit citron est vraiment bien expliqué.

      mars 31, 2011
  3. Waoh! Super! Tu pourras mettre une photo avec ta puce dans l’écharpe, je suis curieuse de voir comment on porte le sac ET un bébé/petite fille… 🙂

    mars 31, 2011
    • Merci Laure!
      Je ferais ça ce week end avec l’aide du Papa 🙂

      mars 31, 2011
  4. tofsi #

    J’ai vu ton message sur le forum… J’ai cliqué et suis arrivée ici pour découvrir ce superbe sac !

    Franchement chapeau, les mamans couseuses n’impressionnent car je suis à peine capable de coudre un bouton sans qu’il se défasse, hihi.

    Bref, très très joli sac.

    Par hasard, tu n’en ferais pas contre rémunération ? Je me rends absolument pas compte si ça te prends 3-4h ou 3-4 jours… Ou alors un je veux bien tenter un atelier couture avec mamalynn..

    avril 2, 2011
    • Merci pour les compliments!
      En temps, oui ça prends du temps! En tout cas moi qui ne suis pas pro, ça m’a pris au moins 8h, sans compter le temps d’achat du matériel 🙂
      Mais si tu es sur Lausanne, on peut organiser un atelier couture. Tu as une machine à coudre?

      avril 3, 2011
  5. pernette78 #

    Magnifique autant pour le côté pratique que le sac lui même, BRAVO!

    avril 3, 2011
  6. Décidément je suis épatée par tes créations 😉 Il est super beau, super bien fait… et a l’air bien pratique ! C’est sûr, c’est vraiment l’accessoire qui me manque… Merci pour le partage, et bravo !

    avril 4, 2011
  7. tofsi #

    Suis pas de Lausanne même, mais je m’y déplace facilement… Enfin, que dans 3 semaines, car ma voiture m’a lâchée vendredi et j’ai la nouvelle que dans 2-3 semaines et je suis à pied jusque là.

    Côté machine, je peux prendre celle de ma maman ou ma Belle-maman.

    Bon, je vais de toute façon essayer de retenter la couture (j’étais pas mauvaise à l’école, il y 20ans, hihi) à la maison. Mais si vous faites quelque chose, vous pouvez toujours me prévenir et si je peux je serais partante. A voir.

    Mais encore bravo, j’ai fouillé un peu ton blog et y a plein d’articles sympas. Il est chouette et fait désormais partie de ma liste.

    avril 4, 2011
    • Ouh là là, merci du compliment! Je vais rougir!!

      Tu sais, j’ai utilisé une machine à coudre pour la première fois en août …2009!! Il suffit d’avoir confiance et ça va tout seul! Je te préviens si on s’organise un atelier (suffisamment à l’avance pour que tu achètes ton tissu).

      avril 4, 2011
  8. reinette #

    Je veux le même pour le 2e! Tu n’as pas envie de rebricoler? Je te paie le matos…et un restau!

    avril 7, 2011
    • Si ça fait office de cadeau de naissance alors c’est ok 🙂
      Il faudra que tu me dises ce que tu veux pour les tissus, ou si tu les choisi toi même! Biz

      avril 11, 2011
  9. Merci pour les explications. J’ai utilisé la même technique pour les lanières et les attaches à scratch. vous pouvez voir mon sac sur mon blog : http://dubouhdesdoigts.overblog.com/-16

    mars 4, 2013

Trackbacks & Pingbacks

  1. Les actus du portage : épisode 18 « Aimer Porter
  2. Un sac à main adapté au portage - Ain Maternage
  3. Pas à pas pour coudre un sac adapté au portage - Ain Maternage
  4. Voyager avec un bébé sur Easyjet, ou « le grand déménagement » | Baby Steps
  5. Couture d’un second Onbag | Baby Steps

Les commentaires sont fermés.