Skip to content

Quelle solution de garde pour mon bébé à Lausanne?

Avant même d’être enceinte je m’étais déjà demandé  comment je pourrais faire garder mon enfant après mon congé maternité?.

Comme beaucoup de femmes aujourd’hui, je travaillais à 100% avant l’arrivée de bbsuisse. Par choix (mais peut être la situation ne m’aurait pas permis de faire autrement non plus ?), nous avons décidé que je ne reprendrais qu’à temps partiel après mon congé maternité. Choix qui supposait tout de même d’avoir recours à un système de garde.

Quelles options s’offrent à vous si vous habitez à Lausanne, combien cela vous coutera-t-il, comment trouver une place? Voilà le sujet du jour!

Solution de garde 1: la famille

Si vous avez la chance d’avoir votre famille près de vous, que vous vous entendez assez bien avec eux, qu’ils ont envie de passer du temps avec votre enfant, qu’ils ont du temps à vous accorder, alors c’est à mon avis de loin la meilleure des solutions.

BbSuisse est gardé par ma Belle-Maman tous les vendredi et cela se passe à merveille (non je ne dit pas ça parce que Belle-Maman en question est aussi une fervente lectrice de ce blog!).

Dans notre cas Belle-Maman vient chez nous. Cela a l’avantage que bébé est dans son environnement, ses jouets, ses repères, donc pour un bébé qui n’est pas habitué à être gardé au début, c’est un plus. Ensuite, on peut partir tranquillement le matin, bébé peut dormir jusqu’à l’heure qu’il veut, il n’est pas bousculé pour être changé et pour manger puisque tout ça sera fait par Belle-Maman. Un bébé moins stressé, des parents moins stressés, tout pour plaire! Pour finir Belle-Maman est aussi gagnante, elle a l’assurance de voir son bout de chou préféré au moins une fois par semaine, et peut faire absolument ce qu’elle veut avec, sans qu’on vienne lui dire ce qu’elle a à faire (même si elle a quelques consignes à respecter).

L’autre option consiste à ce que vous portiez l’enfant chez la personne le gardant. C’est un peu plus contraignant car il faut se préparer le matin. Mais la relation qui se crée est tout de même à mon avis très bénéfique pour l’enfant, et puis c’est une solution qui reste très avantageuse économiquement!

Solution de garde 2: la crèche

La crèche est à l’opposé de la solution « famille ». C’est aussi la plus contraignante: les horaires d’arrivée et de départ sont imposés; le bébé doit arrivé changé, habillé, repus; si bébé est malade, ils ne le prennent pas; il faut faire un « détour par la crèche » en allant au travail; sauf exceptions, pas de couches lavables…

En contrepartie, je trouve que la crèche fournit un environnement très propice à l’éveil de l’enfant. BBSuisse va deux journées par semaine à la crèche, et je trouve qu’elle y apprend beaucoup. Le fait de voir d’autres enfants déjà capables de faire certaines choses la motive pour progresser. Le programme de la journée est riche entre activités encadrées, jeux libres, repas, siestes et promenades. Je consacrerai un article dédié au programme de la crèche une autre fois.

Je suis très satisfaite de la façon dont est gérée notre crèche et même si ce sont des journées fatigantes, bbSuisse y est très bien encadré.

Encore faut-il avoir la chance de trouver une place… Financièrement parlant, cela reste cher (mais normalement le même prix qu’une maman de jour agréée), mais il faut savoir que le prix est fonction de votre revenu (voir plus loin).

Solution de garde 3: la maman de jour

La maman de jour (MDJ) est une expression Suisse pour dire Assistante Maternelle (si des Françaises passent par là…). Le terme correct est « accueil familial de jour ». Autrement dit c’est (en général) une maman qui reçoit votre enfant chez elle, avec (le plus souvent) d’autres enfants (mais le nombre est régi par les normes de la SPJ – service de protection de la jeunesse).

Je n’ai pas testé cette solution car en centre ville il y a plus de place en crèche que chez des mamans de jour (ça dépend aussi des quartiers). Personnellement je préfère savoir mon enfant en crèche que chez une dame, j’ai l’impression que c’est mieux « surveillé ». Mais la solution « maman de jour » offre à l’enfant une ambiance plus familiale, ce qui peut aussi être bénéfique.

C’est probablement une meilleure solution que la crèche si vous devez faire garder votre enfant plus que 3 jours par semaines, car les journées à la crèche sont vraiment très actives et fatigantes.

Financièrement, si vous prenez une nounou agréée par le réseau, ce sera le même prix que pour la crèche (voir plus loin).

Dans certains cas les MDJ vous demanderont d’amener le matériel de puériculture adapté à votre enfant, dans d’autres cas elles auront déjà tout, ça dépend des MDJ!

Solution de garde 4: la nounou

De loin la solution la plus confortable après l’option « garde par la famille chez soi », la nounou (comprendre personne qui vient garder votre / vos enfants chez vous) est aussi la solution la plus chère!

Nous avions pris une nounou les premiers 6 mois de mon retour au travail. D’une part car je trouvais qu’un « petit bébé » (bbsuisse avait 6 mois quand j’ai repris le travail), demandait beaucoup de travail et je trouvais qu’une solution de garde « collective » n’était pas appropriée. Cela m’a aussi aidé pour reprendre le chemin du travail sereinement: rien à faire le matin, pas de soucis si bébé est malade… Et l’adaptation était plus rapide qu’avec la crèche. Enfin cela nous a permis de faire le pont entre la date de reprise de mon travail et la date à laquelle une place en crèche a été disponible (soit 5 mois plus tard).

Les avantages sont nombreux: moins de stress, gain de temps, la nounou peut même s’occuper de préparer les repas de votre enfant, ranger son linge, faire un peu de ménage…

L’inconvénient principal le prix donc. Il faut compter entre 14 chf et 25 chf de l’heure net, auquel il vous faudra donc ajouter les charges sociales (AVS…). Pour le règlement de ces charges, je vous recommande les chèques emplois qui s’occupent de toutes ces démarches pour vous (testé et approuvé).

Il faut également avoir un bon feeling et tomber sur quelqu’un de sérieux. Trouver la perle rare n’est pas une mince affaire. Nous avons écumé et trié sévèrement les petites annonces pour trouver notre nounou. Demandez les attestations de travail des précédents employeurs pour avoir des références.

Solution de garde 5: les amies et autres bons plans

Pas testé ici mais si vous avez la chance d’avoir une amie qui n’est pas loin, qui a aussi des enfants et que vous voulez vous rendre services en gardant mutuellement vos enfants, cela reste possible… Solution en tout cas très utile pour dépanner ou pour les urgences.

Des solutions de garde existent aussi pour les urgences (garde d’enfant malade croix rouge).

Liste des crèches sur Lausanne

Je vous recommande le très bon site « Vaud famille » qui fournit la liste des crèches suivant votre ville. La liste des crèches lausannoises est ici (donne également un classement selon si l’établissement est subventionné ou non).

Une liste est également disponible par quartiers sur le site de la ville de Lausanne ici.

Comment inscrire votre enfant à la crèche ou chez une MDJ à Lausanne?

étape 1: inscription au BIP

Pour officialiser votre demande de place, il faut envoyer une demande en bonne et due forme au Bureau d’Information aux Parents (BIP).

La démarche est décrite ici. En pratique, une fois le 3ème mois de grossesse passé, allez sur le site du bip, remplissez le formulaire Ad hoc et renvoyez le.

Dans le formulaire, vous devrez entrer différentes informations et entre autre le taux de fréquentation de votre enfant. Vous devrez également noter le nom des crèches que vous avez repéré.

étape 2: contacter les crèches

Je vous recommande vivement de contacter par vous mêmes les crèches que vous aurez repéré peu après. Précisez au directeur le nombre de jour dont vous aurez besoin, à partir de quand, si ce sont des journées complètes ou demi-journées, si vous êtes flexibles sur les jours… Relancez les régulièrement.

Si vous voulez essayer la solution MDJ, contactez directement le réseau AMIFA, ils vous donneront les détails.

étape 3: attendre et persévérer!

Eh oui, la patience est reine… Au plus tôt, vous aurez une réponse quelques semaines avant la date de votre reprise que vous aurez marqué sur la demande…

N’oubliez pas de renvoyer tous les 4 mois votre demande de place au BIP sans quoi vous disparaissez de la liste d’attente…

Coût des crèches et Maman de jour

Le site de Lausanne fournit un outil pour calculer les frais de garde de votre enfant. Ces accueils collectifs sont subventionnés par la ville. Pour information, sans subventions, une place en crèche à 100% (5 jours par semaines) coûterait 2600 chf.

Une partie (au maximum 3500 chf en 2009) de vos frais de garde sont déductibles de vos impôts (maigre consolation…).

Ces articles pourraient vous intéresser :

Un samedi à Ouchy avec une mam-blogueuse
Un hiver bien au chaud avec les bouillottes Lulushamallow
Comment trouver efficacement une baby sitter?
Passionnée par tous les aspects entourant la maternité, et ravie de pouvoir partager mon expérience, je vous propose mes services de Baby Planner et Consultante en Maternité. Découvrez mon !
2 commentaires
  1. Si vous recherchez une maman de jour, nounou ou baby-sitter sur Genève, Lausanne et toute la suisse romande, vous pouvez désormais poster votre annonce ou consultez les nombreuses annonces sur inyourplace. Vous avez la possibilité de regarder les vidéos de présentation.

    décembre 6, 2012
  2. Merci pour toutes ces infos sur les coûts en crèche

    octobre 24, 2016

Les commentaires sont fermés.