Skip to content

Quel thermomètre pour mon bébé?

On a toutes vu dans la liste du matériel à acheter pour l’arrivée du bébé « thermomètre ». Oui mais lequel? Alors bien sur il y a la réponse de la puéricultrice: « un thermomètre rectal à 10chf c’est tout ce qu’il vous faut ». Elle a raison, mais je vais vous raconter pourquoi à mon avis, on peut se faciliter la vie, et comment…

Avant la naissance de ma fille, je m’étais juré que jamais, au grand jamais, je n’achèterais un thermomètre ultra sophistiqué pour mon bébé et que le thermomètre électronique que je trainais depuis 10 ans serait bien suffisant, petite chanson de la puéricultrice confortant bien mon idée… Adieu donc Thermoscan / thermofocus et autre thermo machin choses.

Une série de poussée dentaires a eu raison de ma bonne volonté.

Il faut dire que le tableau est pittoresque: un bébé grincheux et fiévreux, que vous essayez vainement d’immobiliser sur la table à langer tout en visant avec le thermomètre, qu’il faut maintenir au bon endroit au moins 30s pour avoir le résultat (ah oui depuis j’ai acheté un nouveau thermomètre  embout souple qui ne met que 10s, mais sur un bébé de 1 an qui gesticule c’est pas facile non plus). Sauf que comme bébé bouge, ça prend facilement 2 fois plus de temps, et au final, vous n’êtes pas sure que la mesure soit vraiment exacte… Résultat, un bébé qui hurle, une maman pleine de bleus (oui les coups de pieds), et une mesure mitigée… D’autant plus que si vous voulez reprendre la température 2h plus tard, vous êtes bonne (je mets un féminin car je connais pas beaucoup de papas qui s’y collent…) pour remettre bébé fesses à l’air… Il me fallait passer à autre chose…

Critères de sélection d’un thermomètre

Je dirai qu’a minima, il faut investir dans ces nouveaux thermomètres digitaux avec tige flexible (mon antiquité ne possède pas cette qualité) et qui procède à une mesure rapide (j’ai un cyclotest lady pour mon usage personnel qui fait une mesure buccale en moins de 20 secondes, et le nouveau que j’ai acheté « predictor » le fait en rectal en 10s). Mais il faudra quand même immobiliser bébé après l’avoir au préalable dévêtu…

le thermomètre auriculaire

De guerre lasse, j’ai donc couru à la pharmacie acheter le premier thermomètre auriculaire que j’ai trouvé, ou presque. Oui ils avaient en fait 2 modèles… Après de longues (2 minutes) tergiversations, et sur les conseils de la pharmacienne, j’ai opté pour le plus cher des deux, le ThermoScan© IRT4520 ExactTemp de Braun.

Moi qui d’habitude procède à une sérieuse étude de marché avant d’investir, j’avoue que j’ai paré au plus pressé…

Bref, au final ce modèle, que j’ai payé 85,50 chf, me satisfait pleinement. Il s’agit donc d’un thermomètre auriculaire. Il y a un petit embout en plastique au bout, que l’on peut utiliser quelques fois avant de le changer, pour peu qu’on soit soigneux et que ce soit pour la même personne. Il y en a 21 dans la boite, et on peut en acheter d’autre bien sur (mais je ne connait pas le prix).

Comment fait-on? On introduit l’embout dans l’oreille en visant l’oreille opposée et en tirant légèrement le lobe vers le bas, on appuie sur le bouton, ça clignote puis ça fait un bip, en 2 secondes chrono, on connait la température. Bonus, il enregistre les 10 dernières mesures, ce qui permet de suivre l’évolution si on n’a pas la mémoire d’un éléphant (ou si on est une maman débordée, au choix).

Sur un adulte, c’est donc d’une facilité déconcertante. Sur un bébé, il faut quand même l’allonger pour réussir à maintenir la tête et s’assurer qu’on puisse quand même bien positionner le thermomètre (à moins que vous soyez pourvue du modèle « ange », mais auquel cas vous pouvez aussi bien vous contenter du modèle classique 😉 ). Même comme ça, comparé à l’épreuve précédente, c’est vraiment ultra pratique et rapide!

Pour les sceptiques sur la qualité du résultat, quelques articles scientifiques disent que la température du tympan serait plus fiable que la température rectale car elle suit plus rapidement les variations de la température du corps. Ce qui est appréciable quand on veut suivre l’évolution de l’état du bébé.

Et pour ce qui est de la température en tant que telle, après avoir fait une mesure rectale et une auriculaire à la suite, l’écart était de 0,1°C, je pense donc que c’est assez fiable. Sans parler du fait que l’erreur lors de la mesure est à mon avis moins grande car avec le rectal, je n’étais jamais sur qu’il arrivait à rester au même endroit tout le temps nécessaire à la mesure… Enfin comme les médecins, les pédiatres, les hôpitaux et autres représentants du monde médical se fient à des thermomètres auriculaires, ils ne doivent pas être si mauvais…

les thermomètres à infrarouges

Pour les grands paresseux, il existe aussi les thermomètre à infrarouge (thermofocus par exemple) qui vont prendre la température au niveau de la peau, mais sans contact. Idéal si vous êtes parano au point de vouloir prendre la température de bébé pendant son sommeil. Par contre la température de la peau est différente de la température interne… Et par contre j’ai beaucoup de retour autour de moi plus que mitigés de ces thermomètres à infrarouge.

La conduite à tenir

Par mesure de sécurité, surtout sur un enfant, il vaut mieux se fier à la mesure rectale. En effet les embouts des thermomètres auriculaires sont assez larges et on n’est jamais sur d’avoir bien visé le tympan. Donc si le thermomètre affiche plus que 38°, ça vaut la peine de dévetir l’enfant pour prendre la température en rectal. Par la suite on peut suivre régulièrement avec l’auriculaire et controler seulement de temps en temps avec le rectal.

Chez un adulte, la mesure auriculaire suffit largement. Les deux thermomètres nous suivent partout en vacances, le thermoscan étant utilisé maintenant par toute la famille. Un bon investissement au final.

Et vous, vous faites comment?

Ces articles pourraient vous intéresser :

Gadget interessant: le babydam
J'ai testé pour vous: une après midi à la "maison ouverte"
L'entretien et le décrassage des couches lavables
Passionnée par tous les aspects entourant la maternité, et ravie de pouvoir partager mon expérience, je vous propose mes services de Baby Planner et Consultante en Maternité. Découvrez mon !
6 commentaires
  1. Nous sommes justement en train de nous poser la question chez nous et je pense que comme tu le dis, nous allons passer sur de l’auriculaire et du rectal en combiné.

    Par contre, j’ai vu en pharmacie un kit comprenant le thermomètre rectal et la sucette thermomètre. Je ne sais pas ce que ça donne niveau fiabilité mais le côté donner une sucette à son bébé pour contrôler sa température en permanence est un peu trop parano à mon goût !

    juin 11, 2013
    • Hello Papa Panique,

      Sur la tétine thermomètre, même si cela semble simple au premier abord, elle est apparemment peu fiable pour la mesure. Et puis comment fait on si notre enfant ne prend pas de tétine (c’est le cas de mon fils par exemple). En tout cas je pense pas qu’elle soit vouée à prendre la température en permanence :-).

      juin 11, 2013
  2. Camille #

    Perso j’utilise un thermomètre à infrarouge Chicco qui me convient très bien. Il est facile d’utilisation et j’ai pas besoin de prendre plusieurs fois la température comme sous le bras.

    juin 13, 2013
  3. MamanTGV #

    Je dois avoir le modèle « ange » chez moi, alors, car on a tenu trois ans avec un thermomètre (plusieurs, car on a des doutes sur l’un…) 10 secondes ou 30 secondes en buccal/ aisselles/ anal. Bon, on n’a pas très souvent fait en mode anal (celui de 10 secondes) et plus buccal.
    Mais je dois avoir un ange à la maison 😉 Je le cale contre moi, le thermomètre dans la bouche ou sous le bras et on lit un livre en attendant le « bipbipbip »… immobile, donc.
    Mais c’est vrai que je ne prends aps la température toutes les heures! J’estime s’il a de la fièvre ou pas, beaucopu ou pas, et si ça l’empêche de jouer etc. La fièvre n’étant, dixit Laurence Pernoud, qu’un symptôme et pas « grave » en soi. Sauf si elle monte BEAUCOUP (plus que 39°C) ET que bébé devient apathique et mal à l’aise, auquel cas, effectivement, je passe au dafalgan (mieux que doliprane, car contient moins de mauvaises choses)… Attitude conseillée par médecin.

    octobre 17, 2013

Trackbacks & Pingbacks

  1. Voyager en train seule avec deux enfants: mes trucs! | Baby Steps, Baby Planner et Coach Grossesse en Suisse Romande
  2. Quel équipement pour un nouveau-né? | Baby Steps, Baby Planner et Coach Grossesse en Suisse Romande

Les commentaires sont fermés.